DOSSIER : Bibliothèque

Lettre au SAN (25/04/01)

Date du document : 25 Avril 2001

Monsieur Michel RICART
Président du SAN

77200 TORCY


N/REF. AK/CM

Emerainville, le 25 avril 2001

Monsieur le Président,

J’ai bien reçu votre courrier du 29 mars dernier (voir ci-dessous) et vous prie de bien vouloir excuser le retard apporté à y répondre.

J’ai noté que le SAN s’engageait fermement à lancer dès 2005 la construction de la bibliothèque d’Emerainville (je constate malheureusement une fois de plus que notre commune est la « dernière servie »).

Fort de cette promesse, je retire du Contrat Régional le projet que nous avions établi avant les élections, la bibliothèque qui sera donc réalisée par le SAN.

J’espère cependant que les dates annoncées seront tenues contrairement, par exemple, à celles de la Halle des Sports de Malnoue.

J’attire par ailleurs votre attention sur le fait qu’au programme pluriannuel des équipements du SAN, figurait pour Emerainville :

A - 1997/2000
- une maison de quartier sur Malnoue pour 6 millions (250 000 F en 2000, 5 750 000 F ultérieurement)
- un centre de loisir préfabriqué sur Malnoue pour une réalisation postérieure à 2000, pour
950 000 F
- une bibliothèque réseau, postérieure à 2000 pour 5 millions
- une halle des sports pour 6,5 millions réalisée dans les années 97/98/99

soit un total de 18 450 000 F

b – 2000/2003
- une halle des sports pour 2001 pour 7,5 millions (+ 1,5 million financé par la commune)
- une bibliothèque réseau pour 11,5 millions

soit un total de 19 millions au programme 2000/2003

Si les 2 programmes correspondent approximativement en coût, le montant affecté à la bibliothèque qui passe de 5 millions à 11,5 millions nous étonne.

D’autant plus que le lieu où nous pensons réaliser cet équipement appartient déjà à la commune et qu’une étude faite par nos service l’estime à 6 millions HT.

Je vous saurai donc gré de bien vouloir réexaminer l’ensemble de ces chiffres et programmer à nouveau, comme cela était initialement prévu, une maison de quartier et un centre de loisirs à Malnoue.

Dans l’attente de vous lire à ce sujet,

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de mes sentiments distingués.


Le Maire,


Alain KELYOR

 


Lettre du SAN (29/03/2001)

Monsieur Alain KELYOR Maire d'Emerainville

En mairie
Place Mendès France
77184 EMERAINVILLE

Torcy, le 29 mars 2001

CABINET DU PRESIDENT Nos réf : MJUJPM/GI7 11°2001/231

Monsieur le Maire,

Vous m'avez interrogé à plusieurs reprises au sujet des conséquences de la programmation pluriannuelle des équipements que réalise le SAN, et notamment sur la future bibliothèque à construire sur la commune d'Emerainville

Je vous rappelle que le SAN gère, car il est reconnu d'intérêt commun, le réseau de lecture publique du Val Maubuée et construit les équipements selon une programmation arrêtée en Comité Syndical

A ce titre, au cours de sa séance du 8 février 2001, le Comité Syndical a arrêté la programmation 2001-2003, à l'unanimité (la commune d'Emerainville étant représentée par deux délégués), sachant qu'une préfiguration de la période 2004-2006 faisait partie intégrante des documents soumis au vote

Je vous indique donc que la bibliothèque de la Ferme du Buisson à Noisiel sera réalisée sur la période 2001-2003, que la bibliothèque à Lognes devrait être lancée en 2004, et que celle prévue à Emerainville serait lancée en 2005.

Vous envisagez de construire, par vos propres moyens, la bibliothèque d'Emerainville

Comme -je vous l'ai déjà indiqué dans ma lettre du 7 novembre dernier, rien n'empêche une commune de réaliser un équipement de son choix, selon un échéancier qui lui est propre Les communes ont la maîtrise du choix des équipements communaux
Cela dit, rien n'empêche également qu'une collaboration s'instaure entre le SAN, qui gère le réseau de lecture publique du Val Maubuée, et la commune d'Emerainville qui gèrera sa bibliothèque, à l'image de la collaboration qui a été mise en place entre la commune de Croissy Beaubourg et le SAN sur le même sujet. La commune réalise donc son équipement, recrute et gère son personnel, constitue les fonds qu'elle souhaite mettre à disposition des habitants, le SAN apportant une aide technique et informatique afin d'intégrer cette bibliothèque dans la gestion en réseau de la lecture publique

Quant au devenir des crédits qui devraient être affectés à la construction de la bibliothèque à Emerainville, dans la programmation future 2004-2006, il est un peu tôt pour savoir quelle sera leur destination, sachant néanmoins que les crédits d'investissement ne sont pas affectés définitivement sur le territoire d'une commune plutôt qu'une autre, lorsqu'il s'agit d'équipements intercommunaux à réaliser. Seul le Comité Syndical en décidera, le moment venu.

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Maire, l'expression de mes sentiments distingués.

Le Président,
Michel RICART
Maire de LOGNES