DOSSIER : Député

Courrier à M.BREHIER à propos de sa lettre sur l'Allée du Temps qui Passe

Date du document : 27 Novembre 2014

 

Monsieur Emeric BREHIER
Député de Seine et Marne
ASSEMBLEE NATIONALE
126 rue de l’Université
75355 PARIS 07 SP

 

Emerainville, le 27 novembre 2014

 

Monsieur le Député,

J’ai bien reçu et lu votre courrier du 19 novembre 2014 avec la plus grande attention mais aussi avec le plus grand étonnement.

En effet, député débutant vous découvrez un problème connu de tous depuis plus de 30 ans. Les plus hautes autorités de l’état ont été sollicitées, les préfets, les commissaires de police, les procureurs successifs ont tous eu à se pencher sur le quartier que vous n’osez pas nommer : le Clos d’Emery

Je vous invite à prendre connaissance de ce dossier depuis son origine. L’historique est long, des diagnostics en tout genre y ont été effectués, des plans de prévention, de soutien, d’accompagnement y ont été mis en œuvre.

Comme vous l’avez si justement relevé, s’il appartient au Maire, avec les moyens d’une commune, de faire respecter l’ordre public, il appartient aussi à  l’Etat de l’aider dans cette mission. La sécurité n’est elle pas une de ses missions régaliennes ?

Conscient de cette hypocrisie qui tend à rendre responsable le maire de tout ce que l’état est incapable de faire, nous avons créé un service de police municipale très apprécié de la population et investi dans des caméras de vidéo protection. Nous avons également signé avec l’Etat une convention communale de coordination et attendons le retour de la préfecture d’un protocole concernant un dispositif de prévention de la délinquance.

La petite délinquance devant toutes ces mesures a reculé, mais au profit d’une grande délinquance qui aujourd’hui passe par la drogue.

Mais il ne suffit pas d’envoyer une lettre au Maire afin de lui rappeler son devoir de police, pour se dédouaner de son devoir de député car, nonobstant les interventions dont vous faites état dans votre courrier, les effectifs du commissariat de Noisiel n’ont pas augmenté et le matériel dont dispose nos gardiens de la paix est plus qu’obsolète.

Connaissez-vous le nombre de policiers disponibles pour assurer la sécurité des 80 000 personnes du Val Maubuée, le dimanche ?

Savez vous que la police nationale n’entre dans le Clos d’Emery que lorsqu’elle est en nombre (une trentaine de personnes pas moins) ?

Savez vous qu’elle ne dispose que très rarement de ce nombre de policiers ?

Savez vous que l’Etat supprime pour Emerainville et à dater du 1er janvier 2015 la Zone Urbaine Sensible et la Zone d’Education Prioritaire, qui pour cette dernière permettait de remettre à niveau les enfants qui chez eux ne parlent pas français, mais SONINKE ou WOLOF ?

Les promesses, les espérances ne suffisent plus, et lorsqu’en plus, elles sont assorties de remontrances, elles deviennent insupportables et intolérables.

Je veux bien rendre responsable de tous les malheurs de la France, notre ancien président, mais les émerainvillois constatent tous les jours que leur commune était bien mieux lotie en 2011.

En espérant vous recevoir dans ma commune, je vous prie d’agréer, Monsieur le Député, l’expression de mes salutations distinguées.

 

Le Maire,

Alain KELYOR


PS : Je compte sur vous pour transmettre aux habitants de l’Allée du Temps Qui Passe la présente réponse.

Voir le courrier de M.BREHIER