DOSSIER : Gens du voyage

Nuisances campement gens du voyage

Date du document : 22 Mai 2012

Monsieur Pierre MONZANI
Préfet de Seine et Marne
Préfecture de Seine et Marne
12 rue des Saints-Pères
77010 MELUN CEDEX

N/REF AK/CM

Emerainville, le 22 mai 2012

 

 

Monsieur le Préfet,

J’ai le regret de vous faire savoir qu’après une semaine de rupture de toute communication (téléphone, internet, télévision), pour les 4 000 habitants et les entreprises des 4 zones industrielles du hameau de Malnoue, les câbles volés dans les fourreaux de France Telecom ont enfin pu être remplacés le vendredi 18 mai.

Or, depuis hier soir 22 h 30, la situation se renouvelle : A nouveau les entreprises sont privées de tout moyen d’exercice de leurs activités, pour la 5ème fois en moins de 2 ans. Pour certains, cette situation est catastrophique.

Selon les renseignements qui nous ont été fournis pas France Telecom, il faudra à nouveau attendre plusieurs jours pour qu’un câble de remplacement soit livré et chaque intervention coûterait environ 15 000€ !

La mairie est assaillie d’appels téléphoniques, d’habitants qui ne peuvent plus contacter leur médecin par exemple, de nombreux chefs d’entreprises s’y présentent pour exprimer leur mécontentement.

Que puis-je leur répondre ? Dois-je reprendre les termes de votre courrier m’indiquant que ce « camp est toléré depuis près de vingt ans » ? Pensez-vous sincèrement que cet  argument, à lui seul, leur donne satisfaction ?

Ce  câble a de nouveau été volé, dans le même regard, au même endroit : face au camp illégal situé sur la Plaine de Gibraltar, terrain d’Epamarne. La police vient d’ailleurs de retrouver une dizaine de voitures déclarées volées, carbonisées à proximité.

Vous comprendrez que personne ne croit plus à une simple coïncidence et que la présence de ce camp n’est plus supportable pour la ville d’Emerainville.

Le mécontentement, tant de la part des administrés que des entreprises, gronde dans des proportions que je saurais vous décrire.

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Préfet, l'expression de mes sentiments les plus respectueux.

Le Maire

Alain KELYOR