DOSSIER : Conseil Général

Lettre au Conseil général - Fermeture permanence PMI

Date du document : 29 Mars 2012

Monsieur le Président du
CONSEIL GENERAL
HOTEL DU DEPARTEMENT

77010 MELUN CEDEX

 

Nos réf. AK/CM

Emerainville, le 29 mars 2012

Monsieur le Président,

J'ai bien reçu votre courrier du 19 mars dont les termes n'ont pas manqué de me surprendre.

En effet, vous m'y indiquez que "aujourd'hui, pour des raisons de sécurité, il n'est plus possible de laisser un agent de la maison départementale des solidarités seul sur des sites déconcentrés ».

- quels sont les faits nouveaux qui, "aujourd'hui" mettent en cause la sécurité du personnel ?
- A Emerainville, la PMI tenait ses permanences à 50 m du bureau de police municipale, peut-on considérer que le site est "déconcentré " ?

Je vous rappelle que la PMI avait tout d'abord opté pour tenir ses permanences à Malnoue. Nous y avons aménagé des bureaux, mais les usagers devaient tout d'abord prendre rendez-vous par téléphone. Le numéro qu'il fallait joindre étant celui de la structure qui était fermée en dehors des permanences, personne ne parvenait à joindre quiconque.

En conclusion, ne recevant aucun usager, la PMI a alors demandé à revenir sur le Bourg Ce qui fut fait. Nous lui avons installé dans bureaux dans la Maison de l'Enfance où, semble-t-il aujourd'hui, elle ne se sent plus en sécurité, etc...

Tous ces aléas me permettent de penser que la population infantile d'Emerainville n'est pas "attrayante" pour les services du conseil général

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de mes sentiments distingués

Le Maire,

Alain KELYOR