DOSSIER : Bibliothèque

Lettre à M.RICARD, Président du SAN

Date du document : 29 Septembre 2011

Monsieur Michel RICART
Président du SAN
Place des rencontres
77200 TORCY

Emerainville, le 29 septembre 2011

Monsieur le Président,

De nombreux émerainvillois m’ont fait part de leur profonde déception en découvrant, au fil des mois, les services offerts par la «Médiathèque » inaugurée le 18 juin dernier.

En effet, le mot « médiathèque » ne peut prêter à confusion.

« Une médiathèque est un établissement, généralement public, qui conserve et donne accès à différents types de médias.

les médiathèques accueillent les supports numériques (CD audio, DVD vidéo) qui sont venus compléter les supports traditionnels (imprimés, microfilms, disques vinyl, etc.).

Plusieurs villes possèdent aujourd'hui une médiathèque. En France, elles complètent ou s'apparentent aux bibliothèques municipales ou intercommunales et sont ouvertes au public qui peut consulter les collections sur place et emprunter des CD, des cassettes vidéo, des DVD, etc.

Or, la structure intercommunale située rue Louise Michel à Emerainville, n’est en fait qu’une simple bibliothèque. Aucun support médiatique n’y est mis à la disposition des usagers qui doivent, s’ils le souhaitent, « commander » des médias qui seront acheminés depuis les réelles médiathèques du Val Maubuée pour leur être prêtés.

En clair, la bibliothèque d’Emerainville, en terme de médias, offre un service similaire à celui du bar-tabac local qui reçoit les colis de la Redoute !

En conséquence, vous voudrez bien procéder soit à la rectification de l’intitulé qui deviendra « bibliothèque », soit en aménageant la structure pour qu’elle corresponde réellement à sa dénomination.

D’autre part, le 18 juin dernier, lors de son inauguration, en présence de sa famille, vous avez exprimé tout le respect que vous avait inspiré Raphael CUEVAS, en expliquant qu’il était à l’origine de votre décision de faire une exception en  baptisant le bâtiment de son nom.

Vous comprendrez donc notre étonnement en constatant qu’aucun document n’émanant du réseau des médiathèques n’évoque le nom de Raphael CUEVAS, mais que tous se limitent à évoquer la Médiathèque d’Emery.

Je pense que vous mettrez un point d’honneur à donner les consignes nécessaires à votre service communication pour que votre parole soit respectée. Mais il est également vrai que lors de la première pierre de cet édifice, vous nous aviez publiquement assuré que les services du bibliobus seraient maintenus après l’ouverture de la médiathèque. Or il a mystérieusement disparu du paysage Val Maubuesque depuis le début du mois de juin.

Enfin, si nous avons trouvé naturel que le nouveau bâtiment comporte très peu de livres lors de son ouverture, comprenant parfaitement qu’une période d’adaptation était obligatoire, nous constatons que le fond de livres ne s’est guère étoffé depuis 3 mois.

Veuillez croire, Monsieur le Président, à l’expression de mes sentiments distingués.

Le Maire 
 Alain KELYOR