DOSSIER : Les lettres du Maire

Plan Local d'Urbanisme PLU (mai 2005)

Date du document : 15 Mai 2005

Le 11 avril 2005, le conseil municipal d’Emerainville a arrêté le Plan Local d’Urbanisme (PLU) à l’issue d’une longue procédure dont les principales étapes ont été les suivantes :

  • Décision du conseil municipal de transformer le POS (Plan d’Occupation des Sols) en PLU pour permettre à la municipalité une plus grande intervention dans le domaine de l’urbanisme, notamment sur le base Garmatex et la plaine du château du Bourg.
  • Création d’ateliers thématiques spécialisés (8 réunions) sur les thèmes suivants :
    - Environnement, urbanisme, paysage, aménagements, transports, économie, habitat, etc…
    Ces ateliers réunissaient des élus des techniciens et des personnes qualifiées dans les différents thèmes abordés.
  • Constitution de groupes de travail officiels par Monsieur le Préfet, réunis à l’initiative du Maire
  • Débat au Conseil Municipal du 27 juillet 2004 sur les orientations générales du Plan

3 années ont été nécessaires pour élaborer ce document fondamental qui détermine l’évolution de notre commune pour les 10/15 ans à venir et qui a été conçu sur la base de 4 orientations principales, à savoir :

  • maîtriser la croissance démographique de la commune
  • renforcer les liaisons entre le Bourg et le Hameau
  • mettre en place un plan local de déplacements urbains qui limitera la circulation de passage sur l’aire urbaine d’Emerainville et constituera la mise en place d’un réseau de circulations douces.

L’ensemble de ce travail a été réalisé par :

  • des personnes publiques
  • les communes limitrophes
  • des établissements publics
  • des associations environnementales
  • les élus majoritaires d’Emerainville (les élus minoritaires ayant refusé de participer)

CONCERTATION AVEC LES HABITANTS
La concertation avec les Emerainvillois a suivi le dispositif énoncé dans la délibération du conseil municipal du 25 novembre 2001 :

  • un registre de remarques et de propositions a été mis à la disposition du public aux heures d’ouverture de la mairie, dès l’ouverture des travaux du PLU
  • une exposition de panneaux présentant les principales options a eu lieu en mairie
  • une réunion publique a été organisée en vue de présenter les options du PLU aux habitants
  • le bilan de la concertation a été tiré par délibération du conseil municipal en date du 11 avril 2005
  • le projet arrêté à été transmis aux personnes publiques associées ou consultées. Il sera soumis à enquête publique pendant une durée d’un mois, puis éventuellement modifié pour tenir compte des différents avis.
  • Le PLU sera ensuite adopté par le conseil municipal.

DES ECOLES DU BOURG VONT-T-ELLES CHANGER DE NOM ?
Depuis la rentrée 2003, l’Inspection Académique a décidé de fusionner l’école du Bois d’Emery et l’école Jean Jaurès qui constituent désormais un seul et même groupe scolaire.
L’école Jean Jaurès accueille les maternelles et les primaires jusqu’au CE1, l’école du Bois d’Emery, les élèves de CE2, CM1 et CM2.
En novembre 2004, la municipalité a décidé de modifier le nom de l’école du Bois d’Emery afin d’éviter l’amalgame entre « Bois d’Emery » et « Clos d’Emery », limitant ainsi le secteur à un seul quartier, d’autant que les enfants qui demeureront dans les nouveaux appartements (face à l’Intermarché) y seront accueillis.
Lors d’un Conseil des Maîtres commun aux deux écoles, celui-ci a déclaré préférer baptiser le nouveau groupe scolaire, d’un nom « neuf », mais aucune décision municipale n’a été prise dans ce sens à ce jour.
Depuis 1995, de nouvelles voies ont été crées à Emerainville :

  • villa du verger (septembre 1997)
  • allée des prés (décembre 1997)
  • chemin du fort (mars 1998)
  • Michel Debré, Antoine Pinay, Gaston Monnerville (avril 1999)
  • de l’Orangerie (avril 2005)

Leur dénomination, on le constate, n’a pas été l’occasion d’asseoir une hégémonie politique ou idéologique, comme c’est le cas dans beaucoup de communes après un changement radical de municipalité.
Pas de places Charles de Gaulle, Pompidou, etc… n’existent à Emerainville et on s’imagine mal pourquoi nous changerions de politique dans ce domaine au bout de 10 années sans problèmes.
Un seul point est certain pour l’instant : l’école du Bois d’Emery changera de nom.