DOSSIER : Dossier SOS Racisme

Lettre de S.O.S. Racisme (17/10/05)

Date du document : 17 Octobre 2005

Paris, le 17 octobre 2005

Monsieur le Maire,

Comme vous pourrez le lire dans les manuels d'histoire, depuis 1956, le Maroc est un Etat indépendant, la loi française ne s'applique donc plus sur le territoire Marocain. En conséquence SOS Racisme ne peut poursuivre le Maire d'Oujda.

Par ailleurs, il est diffamatoire d'accuser SOS Racisme de jet d'oeufs et de poubelles devant la mairie d'Emerainville. Sachez qu'aucun geste de cette nature n'a été commis lors des rassemblements pacifiques organisés par notre association.

Il est encore plus grave de mettre en cause SOS Racisme concernant des menaces de mort dont vous dites avoir été l'objet. Comme vous avez pu le lire dans notre tract distribué dans votre ville, SOS Racisme souhaite que le dialogue et la fraternité prennent le pas sur les insultes, les diffamations et les incitations à la haine raciale. Sans attendre la sanction du tribunal, nous souhaitons sincèrement vous convaincre de formuler des excuses aux gens du voyage et à vos administrés originaires d’Afrique que vous avez blessés par votre lettre du mois de septembre dernier

Je vous prierai de noter également que l'antiracisme n'est pas l'apanage des hommes. Le courrier que vous nous adressez aurait donc pu être également adressé à Mesdames également.

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Maire, l'expression de nos salutations distinguées.


le Président de SOS Racisme
Dominique Sopo