DOSSIER : Sociétés HLM & Habitants

Lettre à M. DARRAS (25/06/08)

Date du document : 25 Juin 2008

Monsieur Loic DARRAS
Directeur d’agence
EMMAUS
11, allée d’Athènes
93600 AULNAY SOUS BOIS

RECOMMANDE AVEC AR
                

Emerainville, le 25 juin 2008

Monsieur le Directeur,

J’accuse réception de votre courrier du 16 juin répondant à ma lettre du 23 mai 2008, qui attire de ma part les remarques suivantes :

1°) ravalement
Tout d’abord, permettez-moi de vous indiquer que je ne « sollicite » pas le ravalement de votre immeuble.

Le code de l’urbanisme prévoit que « les façades des immeubles doivent être constamment tenues en bon état de propreté. Les travaux nécessaires doivent être effectués au moins une fois tous les dix ans sur injonction faite au propriétaire par l’autorité municipale ».

Mon premier courrier à ce sujet date du 4 janvier 2007, et je regrette d’avoir dû en renouveler les termes le 6 mars 2007 puis le 23 mai 2008 sans obtenir de résultat.

2°) encombrement des balcons
Vous m’indiquez que je vous « alerte » à ce sujet.
Je m’étonne que vous ne soyez pas « alerté » régulièrement par votre personnel sur place et je trouve anormal de devoir me substituer à lui.
En outre, au bout de 6 ans, 5 courriers et plusieurs interpellations lors de commissions d’attribution, il me semble que le terme « d’alerte » ne soit plus de mise et vous ne pouvez feindre de découvrir la situation.

Pour toute réponse, vous me communiquez « le nouveau règlement intérieur de votre immeuble », ce dont je vous remercie, mais qui ne me satisfait nullement et qui me semble totalement utopiste.

En effet, j’y ai bien lu qu’en cas de non-respect, vous pourriez exiger la résiliation du bail et même l’expulsion des contrevenants !
J’imagine mal que vous expulsiez la quasi-totalité de l’immeuble (puisque très rares sont les locataires dont les balcons ne sont pas encombrés, comme vous avez pu le constater sur les photos qui vous ont été remises).
Et quand bien même, au bout de combien d’années y parviendriez-vous ?

En conséquence, je vous réitère ma demande
1°) de procéder au ravalement de votre immeuble dans les délais les plus rapides
2°) de mettre en place  un moyen efficace et réaliste afin que les balcons soient ou occultés ou vidés de leur contenu immédiatement et de manière définitive.

Dans cette attente,

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Directeur, l’expression de mes sentiments les plus distingués.

Le Maire
Alain KELYOR