DOSSIER : Syndicats

Lettre à M. MELZESSARD (06/01/06)

Date du document : 06 Janvier 2006

Emerainville, le 6 janvier 2006

Monsieur Marc MELZESSARD
Gardien du Stade Rocheteau
77184 EMERAINVILLE

Monsieur,

Vos prises de positions lors de notre entretien du 4 janvier 2006, entretien qui a eu lieu à ma demande, m'ont particulièrement étonné.

1 -Sur les voeux du Maire

Un représentant syndical ne peut pas s'immiscer dans le choix des invités à cette cérémonie.

Certes et comme chaque année quelques invitations ont été oubliées, mais ces erreurs étaient par le passé corrigées sur simple appel téléphonique des intéressés.

A ce jour je n'ai reçu aucune demande.

Depuis 1996, et sans doute avant, le personnel vacataire réalisant peu d'heures de travail à Emerainville n'est pas convié à cette fête.

Cette tradition ne vous a sans doute pas échappé et j'ai été scandalisé par votre proposition d'inviter tout le monde ou de n'inviter personne.

Compte tenu des contraintes notamment de places dans les bâtiments municipaux (contraintes que vous ne pouvez pas ignorer, de part votre activité) vous me demandez donc, sans aucune compétence particulière pour le faire, et d'une manière déguisée, de ne plus inviter le personnel à mes voeux.

Vos collègues apprécieront.

2 -Sur l’Assemblée Générale de l'association du personnel

Vous m'avez accusé de ne pas avoir convoqué l'ensemble du personnel à cette assemblée.

Le service du personnel a avec mon accord participé à la mise sous enveloppe des convocations mais en aucune façon les services de la Mairie n'ont été décisionnaires quant à l'identité des destinataires.
Je vous saurais gré à l'avenir de vérifier vos sources et de connaître vos dossiers avant d'affirmer des contre vérités.

Il va de soi que votre attitude ne peut que m'inciter à beaucoup de retenue voire de méfiance à l'égard de cette association à venir.

Je serais heureux de connaître la réaction des agents de notre collectivité par rapport à vos prises de positions syndicales.

Je vous prie d'agréer Monsieur, l'expression de mes sentiments distingués.

Le Maire

Alain KELYOR