DOSSIER : Intercommunalité

Lettre à M. RICART (30/04/08)

Date du document : 30 Avril 2008

Emerainville, le 30 avril 2008
Monsieur Michel RICART
Président du SAN
5 Place de l'Arche Guédon
77200 TORCY

Monsieur le Président,

Dans ma lettre du 19/04/2008, je vous exprimais mon indignation sur la confiscation au San du pouvoir par les partis, socialiste, communiste et vert.

Lors de la réunion du 24 avril 2008, vos amis politiques et vous-même avez encore augmenté cet ostracisme en refusant, comme sous l'ancienne mandature, la nomination de délégués de Croissy Beaubourg et d'Emerainville :

-A l'EPAMARNE
-Au SIAM (Syndicat Intercommunal d'Assainissement de Marne la Vallée)
-Au Conseil d'Administration du Centre d'Art et Culture

Ces refus ne s'expliquent pas, ne se justifient en rien, et surtout pas, par une application raisonnée de l'intercommunalité.

Nous regrettons ces décisions invraisemblables et inadmissibles que nous avions dénoncées déjà dans le passé et qui nous ont incités, avec nos collègues de Croissy Beaubourg à quitter la séance lors des deux derniers conseils avant la fin de l'ordre du jour.

Par contre si nous étions restés, Il est évident que nous aurions voté contre une nouvelle augmentation de la taxe professionnelle (dont le taux est porté 20,04 %), augmentation qui n'encouragera pas les entreprises petites et moyennes à s'installer sur le Val Maubuée.

Cette augmentation des impôts est encore une preuve parmi tant d'autres (urbanisme, transports, sécurité, etc..) de l'échec de la gestion « politique » que vous imposez aux habitants et aux entreprises de nos six communes.

Votre idéologie vous éloigne de la réalité, votre refus d'ouverture vous interdit toute évolution.

Salutations.

Un Elu d'Emerainville,

Raphaël CUEVAS

PS comme vous êtes le responsable de la police du comité je vous saurais gré d'interdire à un élu communiste de Champs ses interventions insultantes. Cette demande n'est pas la première et je constate avec regret que vous n'intervenez pas ce qui à mes yeux vous rend complice.