DOSSIER : Intercommunalité

Lettre à M. RICART (18/11/06)

Date du document : 18 Novembre 2006

Monsieur Michel RICART
Président
SAN
5, rue de l’arche Guédon - TORCY
77207 MARNE LA VALLEE CEDEX 1

Emerainville le 18 Novembre 2006

Monsieur le Président,

Je vous remercie de votre lettre en date du 16 Novembre 2006 qui m’apporte les informations que vous n’avez pas pu donner au Conseil Syndical qui a voté à la majorité le 28 septembre 2006 une convention avec « la boutique de gestion de Paris »

Vous conviendrez avec moi, que les élus doivent avant tout vote, connaître les tenants et les aboutissants de la résolution qui leur est soumise et dans le cas d’espèce connaître au moins la forme juridique et la situation financière de l’organisme avec lequel traite le SAN.

Ce n’était pas le cas le 28 septembre dernier et je suis attristé de la passivité avec laquelle les élus de la majorité du SAN acceptent vos propositions sans même les examiner.

Pour ce qui concerne vos précisions, elles appellent de ma part les remarques suivantes :

Mes informations ne datent pas de 1997-1998 mais du 28/9/2006 (copie du document que vous pouvez vous procurer sur Internet était joint à mon courrier précédent). Elles font par contre, apparaître un privilège du Trésor de 1997 non réglé.

A cette date, Boutiques de Paris déclarait 20 salariés, alors que vous ne m’en indiquez que 11 en 2006.

L’expression employée « comptes assermentés par des experts indépendants » n’a aucun sens, mais s’il s’agit, comme je le pense de « comptes certifiés » je vous saurais gré de bien vouloir me communiquer le rapport de certification ou me faire connaître la personne auprès de laquelle je pourrai me le procurer.

Je vous rappelle que le chiffre d’affaires (et sa progression), le nombre de salariés (et sa progression) ne sont pas des gages de bonne gestion et que le passé proche (UPC) nous en donne un exemple à méditer.

En vous remerciant de vos informations, je vous prie d’agréer, Monsieur le Président l’expression de mes sentiments distingués.

Le Maire,

Alain KELYOR