DOSSIER : Tribunes Val Magazine

Tribune Val Magazine n°94

Date du document : 01 Novembre 2006

Les Emeutes

Quelques siècles avant notre ère, Platon avait dit :
« Lorsque les pères s'habituent à laisser faire les enfants
Lorsque les fils ne tiennent plus compte de leurs paroles
Lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter
Lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu'ils ne reconnaissent plus au dessus d'eux l'autorité de rien et de personne
Alors c'est là, en toute beauté et en toute jeunesse, le début de la tyrannie ».
Les événements que nous avons connus ces derniers temps en France et dans les 6 communes du Val Maubuée méritent que l’on médite ces phrases.
Mais l’abandon de l’autorité parentale n’est qu’une cause des évènements et il convient de dénoncer pêle-mêle : la politique de la ville et la faiblesse de ses résultats par rapport aux moyens financiers et humains mis en œuvre - le clientélisme des politiques - l’angélisme de la gauche, et surtout l’urbanisation qui a ignoré superbement la mixité sociale et a favorisé la transformation de certains quartiers en véritables ghettos.
Il y a trente ans, nos 6 communes étaient de paisibles villages campagnards, peu peuplés et sans problème particulier.
Il semblait facile de les transformer en villes importantes et d’éviter tous les pièges d’une urbanisation qui avait échoué dans d’autres communes célèbres à l’époque.
Eh bien non, nos hommes politiques de gauche, sans doute prisonniers de leur idéologie, ne tinrent aucun compte des expériences du passé.
Cette mauvaise urbanisation est la cause principale de la révolte d’une partie de la population vivant dans nos cités, elle est responsable de son mal de vivre même si les médias et certains dirigeants du SAN préfèrent l’imputer à des propos tenus par des hommes politiques qui appellent enfin un chat un chat.